Le Port des Salines

Le port des Salines

Le sel sous de multiples facettes...        

Le Port des Salines, écrin naturel labellisé Pôle-Nature, se propose de vous dévoiler l’histoire de la saliculture oléronaise et le savoir-faire du saunier sous de multiples facettes :  

- L’écomusée vous conduira de cabane en cabane dans l’univers fabuleux du sel : les outils du saunier, la renaissance d’une activité, les saisons du marais salant… L’écomusée vous propose une boutique où vous trouverez des ouvrages spécialisés, des cartes postales, des jeux pour enfant.

- La visite commentée vous permettra de découvrir, grandeur nature, le fonctionnement d'un marais salant, d'observer les gestes ancestraux du saunier et de déguster cet or blanc qui nous est si vital.

- Pour les marins d’un jour, la location d’une barque vous permettra de contempler, de façon ludique, les paysages du marais, leur faune et leur flore si riche et diversifiée.

- Un nouveau sentier d’interprétation en accès libre et gratuit jalonne le parcours pédestre et explore l’univers du marais salant.

Sur place vous trouverez aussi : des circuits de promenade en accès libre, le grenier à sel, les cabanes de producteurs et d’artisans d’art, les restaurants « le relais des Salines » et « la Langrotte », et le marché des producteurs du mercredi.

Logo Pôle Nature

Le Port des Salines se situe sur un ancien marais abandonné. L'idée de sa création naît en 1989 de la volonté de restaurer cet environnement menacé et de réimplanter une activité économique traditionnelle et autrefois très importante sur l'île : la culture du sel. La Municipalité de Le-Grand-Village-Plage en collaboration avec le Conseil Général de Charente-Maritime portent ce projet.

En 1990, les travaux pour réhabiliter ce site débutent, tentant de conserver ce lieu tout en le retravaillant pour lui donner son nouveau visage : celui d'un marais salant opérationnel. Les conseils techniques de sauniers guérandais sont sollicités afin de retravailler l'argile de ce marais et de veiller au bon fonctionnement du réseau hydraulique. A ce marais salant, s'ajoute au projet, la création d'un écomusée, d'un grenier à sel, de quais, d'un port et de cabanes qui permettront d'animer culturellement et touristiquement le site du Port des Salines.

En 1994, le Port des Salines est inauguré officiellement, il accueille ses premiers visiteurs et le saunier tire ses premières tonnes d'or blanc.
Un sentier d'interprétation, aménagé par le Conseil Général de Charente-Maritime, complète le site en 1996, invitant les visiteurs à lire et comprendre l'environnement paysager qu'ils observent le long du cheminement piétonnier. Cette même année, le site entre dans le réseau des Pôles-Nature, label octroyé par le Conseil Général.

Suite à un incendie en 1999, l'exposition et les collections inhérentes à l'histoire du sel sont entièrement détruites; des dons, des prêts et le soutien de la Corderie Royale ont permis à l'écomusée de sensibiliser de nouveau ses visiteurs à la production du sel.


En 2006, la gestion du Port des Salines est transférée à la Communauté de Communes de l’Ile d’Oléron, nouvellement compétente dans le domaine culturel.

Visitez le site internet 


 

Il sourit en regardant son travailRetour...