L'Ile d'Oléron

Logo Foyer Rural Grand Village Plage Logo Aquitaine Limousin Poitou-Charentes

Carte situationL’île d’Oléron est située dans l’océan Atlantique, au large des côtes de la Charente-Maritime. Avec les îles de Ré, d'Aix et Madame, elle fait partie de l'archipel charentais. Elle est séparée de la presqu'île de Marennes et de la presqu'île d'Arvert par le coureau d'Oléron et le pertuis de Maumusson.

Plus grande des îles françaises métropolitaines après la Corse, avec ses 34 km de long sur 8 km de large (dans la plus grande largeur), elle a une superficie de 174 km2 et plus de 21 000 habitants permanents.

Au cours de son histoire, elle a fait tantôt partie de l’ancienne province de l’Aunis, tantôt de l’ancienne province de Saintonge, au gré des nombreuses guerres, surtout pendant la période médiévale. Administrativement, l’île d’Oléron se confond depuis 2015 avec le canton de l'Île d'Oléron, au sein du département de la Charente-Maritime et de la région Nouvelle Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes. Sa capitale actuelle est Saint-Pierre-d'Oléron, principal pôle commercial et artisanal de l'île. Jusque sous l'ancien régime, c'est la ville du Château-d'Oléron, siège de la subdélégation et abritant la garnison de l'île, qui remplissait cette fonction.

Depuis le , l’île est reliée au continent par un pont routier, long de 2 862 m (le troisième plus long pont de France après celui de l’île de Ré et celui de Saint-Nazaire) qui est le plus vieux pont de France à relier une île au continent.

Célébrée par Pierre Loti, elle est surnommée Oléron « la lumineuse » en raison de son fort taux d’ensoleillement tout au long de l'année.

Bordée par l'océan Atlantique, l'île d’Oléron est délimitée par deux détroits qui, localement, prennent le nom de pertuis :

  • le pertuis d'Antioche, au nord, la sépare de l’île de Ré ;
  • le pertuis de Maumusson, au sud, la sépare de la presqu'île d'Arvert ;
  • les rades des Basques et de l’île d'Aix au nord-est et à l’est la séparent du continent.

Elle tend une feuilleL’île d’Oléron se trouve également située face à deux estuaires fluviaux, la Charente et la Seudre. Ces derniers jouent un rôle considérable pour ses activités économiques, ayant favorisé le développement de l’ostréiculture grâce à leur apport en eau douce.

Depuis 1966, l’île d’Oléron a perdu en partie son insularité depuis qu’elle est reliée par un pont qui fut le tout premier, en France, à relier une île au continent. Inauguré le , le pont de l'île d'Oléron fut un pont à péage jusqu’à sa gratuité depuis 1991. Construit en béton précontraint pour le tablier, il repose sur 45 piles de section rectangulaire, son tablier est à 23 m au-dessus du niveau des plus hautes marées, il est large de 10,60 m, avec une chaussée de sept mètres pour les voitures, deux pistes cyclables et deux trottoirs. Sa longueur totale est de 3 027 mètres (2 862 mètres entre culées, sans les rampes d’accès), ce qui le place au second rang des ponts français reliant une île au continent.Plan Ile d'Oleron

L'île est divisée administrativement en huit communes et un canton : le canton de l'Île d'Oléron. Avant la mise en application de la réforme cantonale en 2015, elle était divisée en deux cantons (canton du Château-d'Oléron et canton de Saint-Pierre-d'Oléron). Du nord au sud, on trouve successivement Saint-Denis-d'Oléron, troisième port de plaisance de Charente-Maritime, La Brée-les-Bains, petite station balnéaire dotée d'une longue plage de sable orientée nord-est, Saint-Georges-d'Oléron, bourg médiéval ramassé autour de son église romane, reconverti dans le tourisme, Saint-Pierre-d'Oléron (considérée comme la capitale de l’île), petite cité commerciale et important centre de services, Dolus-d'Oléron, qui partage avec Saint-Pierre une forte activité commerciale, Le Château-d'Oléron, ancienne place-forte organisée autour de sa citadelle, Le Grand-Village-Plage, qui abrite de grandes plages orientées au sud-ouest, et Saint-Trojan-les-Bains, importante station balnéaire blottie au pied d’une forêt domaniale, vaste pinède qui est la plus grande étendue forestière de l’île (près de 2 000 hectares).

homme genre il breakL’île est parsemée de nombreux « villages » d’importance inégale, souvent dotés d’un caractère propre. Ainsi de Chaucre (au nord-ouest de Saint-Georges), qui fut autrefois un important foyer de « naufrageurs », brigands qui attiraient les navires sur les rochers afin de les piller ; de Sauzelle (à l’est de Saint-Pierre), vanté par Pierre Loti qui l'avait rebaptisé « Le village des Sorciers » ; de Boyardville, du Douhet de La Cotinière, tous trois ports (de pêche et de plaisance).

La Cotinière est l’unique port de pêche de la côte ouest de l’île. Près d’une centaine de chalutiers y rentre chaque jour pour les criées. C’est le premier port de pêche du département de la Charente-Maritime.

Les anciens marais salants (situés à l’est et au sud de l’île) ont été reconvertis en « Claires », terme local désignant des bassins d’affinage. Les huîtres du bassin de Marennes-Oléron y acquièrent leur goût et leur texture particulière, sous l’action d'une algue microscopique, la navicule bleue, qui provoque leur verdissement. La culture du sel a été réintroduite (bien que de manière confidentielle) au Port des Salines, à Grand-Village-Plage. L’art des paludiers y est présenté dans un écomusée.

Les primeurs comptent parmi les productions traditionnelles de l'île tandis que la vigne donne le pineau des Charentes, qui est un vin de liqueur, servi en apéritif blanc ou rosé (au goût iodé du fait de l'utilisation comme engrais de « Sart », c'est-à-dire de varech), ainsi que des vins de pays charentais rouge, rosé, blanc.

Vignette il fait du véloSur la côte est, face à la forêt des Saumonards (à côté de Boyardville), à deux kilomètres au large, à vol d'oiseau, se situe le célèbre fort Boyard construit sur un haut fond, qui est un ancien fort maritime dont la construction a été décidée par Napoléon Ier. Commencé en 1804, pendant le Premier Empire, pour protéger l'embouchure de la Charente et l'arsenal militaire de Rochefort, il est achevé en 1857 sous Napoléon III. Depuis le début des années 1990, il est utilisé pour le jeu télévisé qui porte le même nom.

À la pointe nord de l'île, dans la commune de Saint-Denis-d'Oléron, se dresse le célèbre phare de Chassiron.

Au sud de l'île, Saint-Trojan-les-Bains est célèbre pour sa forêt. Son train touristique, sa vaste plage de la côte ouest en font certainement le lieu le plus balnéaire de l'île. L'endroit marque également le début de la vaste côte d'accumulation sableuse qui s'étend ensuite vers le sud le long du littoral landais jusqu'aux premiers contreforts du Pays basque, à peine interrompu par le pertuis de Maumusson et l'embouchure de la Gironde.

Il sourit en regardant son travailLe climat de l'île d'Oléron, ses plages de sable, ses très nombreuses pistes cyclables, son estran pour la pêche à pied, en font une destination appréciée des vacanciers en été.

 

Découvrez l'Ile d'Oléron en images 

Plaque immatriculation Marennes Oléronplaque immatriculation IO MarennesPlaque immatriculation Ile d'Oléron BlancPlaque immatriculation région 17