Foyer Rural de Le Grand Village Plage

Marche du 15 avril 2017


Retrouvez en images le souvenir d'une matinée marche sur la commune de Bourcefranc le Chapus et de la visite de Fort Louvois avec nos amis du Foyer Rural de Saint Denis d'Oléron...

Fort Louvois

Le 16 décembre 1960, le marquis de Louvois, ministre de la guerre de Louis XIV, ordonne à l'intendant Bégon la conscruction d'un fort sur la pointe d'un rocher nommé le Chapus. Il fait face à la citadelle du Château d'Oléron à 3,5 km de celle-ci et permettra de croiser les tirs de canons pour verrouiller l'accès sud à la rade de Rochefort. Il participe à la protection du grand Arsenal du Ponant édifié en 1666 au fond de l'estuaire de la Charente.

La réalisation des plans est d'abord confiée à François Ferry. L'ingénieur dessine un fort ovale, à deux étages de canons, relié à la côte par une chaussée de 400 métres submersible à marée haute. Mais le projet ambitieux est remis en cause à la mort de Louvois en 1691.

Vauban, mécontent d'avoir été tenu à l'écart du projet, réduit les dimensions du fort. Seule la moitié de l'ovale est réalisée.
Le plan se dessine alors en forme de fer à cheval avec une batterie basse et un donjon central de 24 métres entouré d'une douve. La construction débute en 1691 et s'achève en 1694. Il est le dernier ouvrage de fortification maritime commandé par Louis XIV.

Le fort est armé jusqu'en 1909 puis remis aux Domaines en 1920. Il est classé au titre des monuments historiques le 14 juin 1929.

Le 10 septembre 1944, après la libération de Marennes, les Allemands qui occupent encore Oléron tirent des obus sur le fort depuis la citadelle de l'Île. Trés endommagé, il est racheté à l'Etat par la commune de Bourcefranc en 1960 puis restauré par les monuments Historiques.
Il ouvre ses portes au public en 1972.

La gestion du site est confiée à l'office de tourisme de Bourcefranc-le-Chapus par convention municipale en 1998, puis à l'Association Fort Louvois le 1er janvier 2015.